Newsroom ACTIA

Redesign

Redesign to Deliver : assurer la livrabilité des produits électroniques automotive aujourd’hui et demain

Le cycle de vie d’un produit d’électronique embarqué est long, les architectures électroniques se renouvellent environ tous les dix ans. Or, en cours de route, une mise à jour de la carte électronique sera désormais nécessaire : non seulement pour gérer l’obsolescence de certaines références, mais aussi pour sécuriser l’approvisionnement de tous les composants.

ACTIA s’engage dans cette démarche de reconception de produits électroniques en collaboration avec ses clients : le programme R2D pour Redesign to Deliver ou reconcevoir pour livrer. En s’appuyant sur sa capacité d’engineering et sa maitrise du marché du composant, le groupe est le partenaire privilégié des constructeurs pour assurer la délivrabilité des produits électroniques embarqués.

L’expertise d’ACTIA en Redesign de cartes

La mise à jour d’un produit électronique : un processus complexe

  • La mise à jour d’un produit électronique reste un processus complexe impliquant :
  • – la vérification de la durée de vie et de la procurabilité de tous les composants  ;
  • – la vérification de l’exposition aux risques de défaillance des acteurs de la chaîne de la valeur en particulier à travers le multi-source ;
  • – la complexité du redesign par rapport à la mise à disposition sur le marché ;
  • – l’effort de requalification pour ACTIA mais également pour ses clients.

Une refonte en douceur

  • Le programme R2D d’ACTIA a été lancé sur un nombre sélectionné de produits et prend en compte :
  • – l’historique de toutes les difficultés d’approvisionnements, depuis le début de la crise des composants ;
  • – une mise à jour de l’évaluation des risques de l’ensemble de la nomenclature.

Le programme vise à effectuer un redesign limité pour à la fois pondérer les principaux risques, limiter le temps de mise sur le marché et les risques techniques. Cette refonte limitée est considérée comme une amélioration au contraire d’une refonte complète.

Le Laboratoire de l’Obsolescence d’ACTIA


Depuis plus de 15 ans, ACTIA assure une veille permanente du marché électronique avec une équipe de 20 personnes qui compose : l’Observatoire des composants.

ACTIA est un des rares fabricants d’électronique à intégrer une organisation dédiée à l’analyse et la gestion de l’obsolescence des composants.

Le service fournit des informations précises sur le marché des composants électroniques afin de prendre les meilleures décisions. Le laboratoire qui gère 150 000 composants et 12 000 nomenclatures détient une expertise accrue du marché et des risques sur l’ensemble des composants. ACTIA propose d’ailleurs cette expertise en prestation de service auprès de gros acteurs du marché.

Identification des risques d’approvisionnement et choix de conception

  • L’identification des risques et les choix de conception sont motivés par :
  • – Les données collectées par « l’Observatoire des Composants » ;
  • – La stratégie d’achat d’ACTIA définie à travers un panel de fournisseurs et de fabricants qui identifie l’ensemble des partenaires stratégiques ;
  • – Les informations détaillées sur la chaîne d’approvisionnement des composants ;
  • – La stratégie multi-sourcing ;
  • – L’historique des interruptions et des pénuries.


En savoir plus sur la stratégie d’approvisionnement d’ACTIA : lire l’interview de Vincent TURMEL, Directeur des achats d’ACTIA
ACTIA PLACE LA RELATION FOURNISSEUR AU CŒUR DE SA STRATÉGIE D’APPROVISIONNEMENT ÉLECTRONIQUE

Une équipe d’achats dédiée : expertises croisées


Chez ACTIA une équipe Achat est dédiée à la phase de conception des produits, elle fait partie intégrante de l’équipe de développement produit. Cette équipe mène l’analyse des risques durant toute la phase de développement du produit.

Pourquoi procéder à une reconception de carte ?

Pour s’adapter à l’évolution du marché


Il existe aujourd’hui un décalage entre le cycle de vie des semi-conducteurs, le catalogue de composants des fournisseurs de puces électroniques et le cycle de vie des produits dédiés à l’électronique embarquée. L’écart se creuse en particulier sur les véhicules des marchés desservis par ACTIA : du poids lourd, du bus et car, et des engins spéciaux. Sur ces marchés historiques du groupe, le renouvèlement des architectures électroniques comme celui des gammes de véhicules est d’environ 10 ans.

De fait, certains composants viennent à être obsolètes, à se faire rares et même à manquer de façon précoce dans le cycle de vie du véhicule. Une défaillance des fournitures de calculateurs embarqués signifie généralement l’arrêt de la production et les pertes financières importantes associées.

Pour remédier à cette contrainte de fourniture et pour continuer à produire les véhicules, ACTIA propose une mise à jour intermédiaire des cartes électroniques en remplaçant les composants les plus risqués par de nouvelles références, les plus à jour possible.

Le redesign peut être nécessaire typiquement cinq ans à compter du premier développement du produit. Ces mises à jour plus fréquentes de l’architecture matérielle permettent d’assurer la disponibilité des véhicules sur le marché.

Pour s’ajuster à l’offre composants.


Afin d’augmenter la capacité, les investissements des fabricants de semi-conducteurs portent principalement sur la dernière technologie de puce, au détriment des technologies précédentes qui, par essence, ne proposent plus le même niveau de productivité (nombre de puces par tranche de silicium) et donc de rentabilité.
Autrement dit, les fournisseurs de composants peuvent profiter de la crise du marché des composants électroniques pour arrêter les produits anciens qui pèsent sur leur rentabilité et leur capacité de production. Cela accélère l’obsolescence et la pénurie de certaines gammes de composants qui sont vouées à disparaitre.

Pour intégrer les dernières technologies du marché.


La redesign est un moyen efficace de donner un nouveau souffle aux produits existants. C’est d’ailleurs la 2 ième raison la plus courante de reconception d’une carte : améliorer une solution existante et parfaire ses performances.
ACTIA profitera du redesin pour mettre à niveau la technologie et enrichir les capacités des produits, dès que cela est possible

Pour limiter les effets de la crise d’approvisionnement en composants électroniques.

Une crise multifacteur


La crise sanitaire a surpris le marché. Elle s’accompagne d’une demande qui explose avec les premiers confinements, les particuliers s’équipant massivement en moyens de communication et de loisirs numériques, et les entreprises en serveurs pour assurer les conditions de télétravail. Or les capacités de production étaient déjà en flux tendu. On estime l’évolution de cette demande constante de 20 % chaque année.

À ces difficultés s’ajoutent d’autres facteurs : foyers épidémiques, incendies, et de fréquentes coupures d’électricité, …qui continuent à paralyser çà et là des lignes de production en Asie.

Pour compliquer les choses, les ports asiatiques sont saturés, incapables de satisfaire la demande. Le monde entier commande des conteneurs à la Chine, à Taiwan ou au Vietnam : les prix ont été multipliés par dix en quelques mois et ils s’amoncèlent sur les docks.

La demande mondiale accrue et constante de composants


Miniaturiser les composants électroniques a permis aux constructeurs de fabriquer des puces toujours plus puissantes. Ainsi, la puissance de calcul d’un processeur dépend de son nombre de transistors et de la finesse de gravure. Plus une puce contient de transistors par mm2, plus elle peut contenir d’éléments logiques, et plus elle peut monter en fréquence tout en maitrisant la dissipation thermique : ce qui augmente sa puissance de calcul. C’est la raison pour laquelle, les chercheurs s’efforcent de placer plus de transistors sur leurs puces.



Si la crise des composants a accentué la tendance, ACTIA est convaincu qu’un redesign électronique sera désormais nécessaire au cours du cycle de vie de tout produit électronique. Non seulement pour pallier l’obsolescence des composants qui s’accélère, mais aussi pour assurer un approvisionnement fiable et pérenne.

Visiter le site web EMS

À lire aussi

Vitrine Industrie du Futur
04.07.2022

L’usine ACTIA à Colomiers en Occitanie labellisée « Vitrine Industrie du Futur »

Salons micromobilité
27.06.2022

L’activité micromobilité d’ACTIA décolle et donne rendez-vous aux salons PRODAYS et EUROBIKE.

21.06.2022

ACTIA conforte ses priorités stratégiques

logo actia blanc
logo actia blanc