Newsroom ACTIA

contrôle technique, cote ivoire, vehicle inspection

Avec ses solutions de contrôle technique, ACTIA poursuit sa croissance sur le continent africain, en Côte d’Ivoire

En Côte d’Ivoire, ACTIA devient le partenaire de Mayelia Logisitics & Automotive pour le contrôle technique. Il lui fournira les lignes de contrôle technique véhicules légers, poids lourds et mixtes. La commande comprend aussi des stations mobiles de contrôle technique. Ces stations sillonnent déjà le territoire, en fonction des besoins des collectivités, des entreprises et des particuliers.
En choisissant ACTIA, Mayelia Logisitics & Automotive profite de toute l’expertise du groupe ACTIA. Il est en mesure de proposer des services innovants et des équipements connectés, robustes et fiables. Mayelia Logisitics & Automotive entend gagner la confiance des automobilistes ivoiriens pour ce service obligatoire.
ACTIA est déjà présent dans 17 pays d’Afrique : en Ouganda, Ghana, Algérie, en Afrique du Sud et au Botswana.

L’innovation ACTIA au service de la sécurité routière de la Côte d’Ivoire

ACTIA devient le partenaire de Mayelia Logisitics & Automotive avec ses solutions robustes, de haute technologie et sûres. Le groupe accompagne Mayelia Logisitics & Automotive dans le développement et l’innovation du contrôle technique dans le pays. Il contribue à améliorer la sécurité routière du pays.

La première livraison comprend la fourniture de lignes fixes véhicules légers, poids lourds et mixtes ainsi que trois stations mobiles. Elles sillonnent déjà le pays. Mayelia Logisitics & Automotive entend monter en capacité en fonction de son plan de couverture. En Mai, ACTIA a installé la première station de contrôle fixe à Vridi, une zone industrielle dynamique d’Abidjan, capitale économique du pays. Les équipements portent à la fois sur les véhicules légers et sur les poids lourds très présents sur le territoire.

En Côte d’Ivoire, la sécurité routière devient une priorité

L’une des causes essentielles des accidents automobiles est le mauvais état des véhicules et surtout le vieillissement du parc-auto. En 2019 le gouvernement ivoirien accrédite Mayelia Logisitics & Automotive. Il souhaite renforcer sa politique de sécurité routière en déployant le contrôle technique dans le pays.
On estime le parc automobile en Côte d’Ivoire actuellement à 1,5 millions de véhicules en circulation. Seulement 500 000 véhicules sont suivis pour leur état technique.
Soit plus de deux tiers des véhicules en circulation ne se soumettent pas au contrôle et représentent potentiellement un véritable danger pour les usagers.

Comment les équipements de contrôle technique ACTIA contribuent-ils à améliorer le parc auto ivoirien ?

Les défaillances recherchées portent sur la sécurité et le rejet d’émissions

Le contrôle technique vise à déceler toutes les défaillances techniques.
Par exemple, les anomalies causées par l’usure du véhicule mais également celles causées par des modifications apportées aux véhicules. Cela est courant. Les mesures effectuées sur les véhicules portent sur les points de sécurité et de respect de l’environnement.
On vérifie notamment l’état technique : des freins, les suspensions, de la géométrie du véhicule, des phares, et les émissions polluantes émises par le véhicule.

L’inter connectivité des équipements pour une meilleure rentabilité

L’amélioration de la sécurité routière passe aussi par l’amélioration du parcours client et l’innovation des services. En choisissant les équipements innovants et les services ACTIA, Mayelia entend gagner la confiance des automobilistes ivoiriens. En évitant les files d’attente, l’opérateur souhaite améliorer l’expérience client. Le service se veut simple et rapide.

L’inter connectivité des équipements entre eux libère l’opérateur de nombreuses et répétitives taches.
Il augmente ainsi la capacité véhicules de son centre pour une meilleure rentabilité.
Bilanmatic XG est la ligne de contrôle technique véhicules légers, poids lourds et mixte d’ACTIA.
Elle relie à tous les équipements ; comme aux solutions de contrôle des émissions polluantes (ACTI-gaz, ACTI-opa) et au dernier réglo phare (SmartLynx). Les échanges de données sécurisés et se font en temps réel. Cela permet de gagner en rentabilité en évitant des manipulations répétitives et chronophages.

La sécurisation des données pour lutter contre les fraudes

L’utilisation de la technologie innovante ACTIA permet aussi de lutter contre la corruption qui touche le contrôle technique dans le pays.
Avec les solutions ACTIA, le technicien qui réalise les mesures n’a pas accès à l’ensemble des résultats. Le compte rendu informatisé se transmet directement à la centrale.
Un rapport du contrôle complet est envoyé automatiquement à la fois : à l’automobiliste, à l’opérateur ainsi qu’à l’autorité étatique de Côte d’Ivoire. Elle seule est habilitée à délivrer la fameuse vignette.
L’automatisation et la confidentialité de la procédure garantie la sûreté du système.

Les stations mobiles de contrôle technique

Les stations mobiles ACTIA sont équipées du même matériel qui compose les centres fixes. Les lignes contrôle technique véhicules légers, poids lourds et mixtes sont entièrement autonomes. La mise en service des stations mobiles de contrôle technique, permet à Mayelia de proposer un service itinérant. En choisissant des sites faciles d’accès ou en se déplaçant même chez le client (ex. : entreprise), l’opérateur Mayelia se rapproche des usagers en améliorant le « parcours client ». Il apporte le contrôle technique directement au plus près du client.

Cela permet d’augmenter le nombre de contrôles techniques effectués, de soulager et fluidifier le passage dans les centres fixes.
Le contrôle technique mobile s’adresse aux municipalités comme aux entreprises qui gèrent une flotte (ex : société de transport routier), ainsi qu’aux particuliers de zones isolées.

Assumer de fortes cadences des centres de contrôle technique nécessite robustesse et fiabilité des équipements

Des équipements robustes, capables d’absorber de fortes cadences

Sur chacune des stations fixes, Mayelia prévoit de voir passer entre 200 et 400 véhicules par jour. Pour les stations mobiles, le volume prévisionnel se situe entre 150 à 300 véhicules par jour et par station. Ces cadences mettent à rude épreuve la robustesse des équipements ACTIA.
Cette résistance a fait ses preuves dans de nombreux pays, par exemple au Chili ou aux Philippines.

La cadence soumise aux centres est la condition commune à toutes les nouvelles politiques de mise en place du contrôle technique dans les pays ; puisque l’ensemble du parc automobile est testé.

Pas de concession sur la qualité

Les produits d’ACTIA sont conçus et développés par ses équipes et fabriqués en France dans ses sites de production. Environnement certifié, équipement industriel de haute technologie, les usines d’ACTIA sont conformes aux exigences internationales du secteur automobile. ACTIA apporte à ses clients le savoir-faire technique et les équipements modulables et adaptables aux marchés et réglementations des pays.


Toute l’expertise et le réseau d’un groupe

ACTIA offre des services de haute qualité qui réunissent l’expertise diagnostic du groupe et une tradition du contrôle technique reconnues mondialement.
Le réseau de distribution d’ACTIA s’étend sur les cinq continents pour offrir un véritable service de proximité.
L’accompagnement pour centres de contrôle technique commence dès la prise en main et la formation. L’assistance technique, les mises à jour fonctionnelles, le maintien opérationnel sont autant de garanties pour les professionnels du secteur.

Partager sur

À lire aussi

amplificateur de signal antenne satellite
26.11.2020

Comment ACTIA répond aux enjeux des communications par satellite ?

actia, passthru, vci, interface de communication, multi-diag, vehicule, renault
24.11.2020

Le trio gagnant de la reprogrammation des calculateurs automobiles

12.11.2020

[PARLONS TECHNO] Allier design, robustesse et flexibilité : ACTIA relève le challenge des postes de conduite