Newsroom ACTIA

ACTIA conforte ses priorités stratégiques

« Dans le contexte la mission d’ACTIA est plus que jamais d’actualité : relever avec ses clients les défis technologiques et industriels d’une électronique vivante, créatrice de valeur, de plus en plus complexe et durable.
Il s’agit pour le groupe d’être toujours à la pointe des enjeux liés à ses métiers et au rendez-vous des attentes de ses clients sur les défis de la mobilité, de la sécurité, de la connectivité dans un monde de plus en plus digitalisé.
ACTIA réaffirme donc ses priorités stratégiques. Nous nous projetons vers de nouveaux défis avec confiance, suivant notre feuille de route, même si, sur cette route, certaines difficultés mobilisent nos capacités d’adaptation et de résilience. » Jean-Louis PECH, CEO du groupe ACTIA.

Conférence de Presse du 19 Mai 2022

Les enjeux de l’électronique embarquée véhicule

Les nouvelles architectures véhicules et fonctions embarquées sont de plus en plus complexes et automatisés. Nous assistons à l’augmentation croissante de l’utilisation et de l’échange de données ainsi que l’interaction du véhicule avec son environnement.

Avec l’avènement du VAC (Véhicule Autonome et Connecté), concevoir et développer des solutions efficaces embarquées à bord des véhicules constitue également un véritable défi, notamment en matière de sécurisation des systèmes embarqués.

L’architecture électronique de demain se veut donc à la fois robuste et performante. Ces évolutions nécessitent un besoin croissant de technicité notamment sur les briques logicielles, elles appellent des expertises pointues et de fortes capacités d’innovation.

L’évolution des besoins des marchés va vers :

Le développement d’une nouvelle génération d’architecture électronique embarquée

Par la synergie de ses savoir-faire en architecture véhicule connectée, en diagnostic électronique, en architecture logicielle et en télématique, ACTIA a développé une compréhension de l’écosystème numérique du véhicule qui lui permet de proposer aux constructeurs des solutions d’électronique embarquée pour les nouveaux véhicules dans un environnement sécuritaire performant.

L’automatisation des véhicules

Avec l’automatisation des véhicules, le pilote accède aux fonctions de la machine via les systèmes de contrôle-commande ou calculateurs (ECU).

L’automatisation des véhicules induit :

– Un spectre plus large de fonctions embarquées : géolocalisation, vidéo, applications, etc ;

– L’intégration d’un panel plus large de technologies : faisant appel notamment à l’Intelligence artificielle et au Machine Learning (hypervision, tracking, MOT…) ;

– Des sur-systèmes « intelligents » venant émuler l’humain : avec les supercalculateurs ou HPC (High Performance Computer) et les IHM intelligents qui annoncent le cockpit numérique.

Le tout dans un souci de simplification et rationalisation des architectures.

Dans sa démarche constante d’innovation, ACTIA développe des briques technologiques basées sur l’Intelligence Artificielle.
Pour exemple, les calculateurs de la gamme véhicules de chantiers et agricoles d’ACTIA sont prêts à intégrer ces technologies avec en ligne de mire le véhicule autonome.

Les services connectés

La prochaine décennie correspond à un tournant au niveau des systèmes embarqués connectés. Il existe encore de nombreux défis à relever afin de garantir la protection des systèmes, des données qu’ils traitent et des échanges d’informations qui y sont associés.

Les solutions de traitement de données des véhicules développées par ACTIA viennent en aide aux :

  • exploitants de véhicules : pour anticiper les pannes et assurer un taux de service maximum  ;
  • constructeurs : pour garantir le meilleur taux de possession (TCO) à leurs clients. On parlera alors de diagnostic prédictif de véhicule.

Pour ACTIA l’enjeu est aussi d’enrichir son activité d’équipementier historique dans les systèmes embarqués en développant des solutions complètes plus intelligentes toujours basées sur des algorithmes d’IA.

ACTIA développe notamment des solutions appliquées à l’information et la sécurité des passagers de transport publics. Avec la gestion de flux des informations de plus en plus importants, les solutions futures d’ACTIA intégreront des technologies de traitement et d’analyse des vidéos en temps réel utilisant l’IA, la réalité augmentée et des algorithmes toujours plus performants.

La cybersécurité des systèmes, des produits et des infrastructures

La sécurité des systèmes embarqués couvre de nombreuses problématiques liées à la protection des composants, des systèmes et des données qu’ils génèrent. ACTIA emprunte une approche holistique de la sécurité. Au-delà des aspects de sécurisation technique de notre environnement de production, répondre à ces défis nécessite d’adresser la cybersécurité de manière plus large, au niveau des processus métiers, de l’humain, de la supply chain…

Security by Design

Un contexte normatif cybersécurité exigeant

ACTIA participe activement aux travaux sur les réglementations et standards de cybersécurité automotive. L’objectif est d’intégrer les exigences de ces normes dans les processus de l’entreprise au fur et à mesure de leur élaboration. Leurs principes sont destinés aux véhicules routiers, mais peuvent être appliqués à l’ensemble des équipements embarqués.

ACTIA a développé une nouvelle gamme de calculateurs embarqués dédiés au marché du bus et car et déclinable sur le marché des engins spéciaux. Ces produits viennent en réponse aux exigences des constructeurs en matière à la fois de sureté de fonctionnement et de cybersécurité, pour leurs nouveaux véhicules.

Les enjeux des marchés aéronautique et spatial

ACTIA soutient la montée en cadence du marché aéronautique

ACTIA est partenaire d’AIRBUS depuis plus de 20 ans. Fin 2021, l’avionneur a renouvelé sa confiance en ACTIA pour l’industrialisation, la fabrication et le test des calculateurs de vol et d’alarmes qui équipent l’ensemble de la flotte Airbus et ATR. ACTIA devient ainsi le partenaire EMS (Electronics Manufacturing Services) privilégié d’AIRBUS.

Les contrats aéronautiques récents se multiplient, affirmant la supériorité de l’avionneur européen à l’image du dernier gros contrat signé avec la compagnie australienne Qantas, portant sur la livraison de douze avions A350-1000.

Le marché aéronautique, fortement touché par la crise sanitaire semble repartir plus tôt que prévu et ACTIA compte bien accompagner son client dans ces phases de montée en cadence.

ACTIA acteur « officiel » du New Space

Avec une approche « Design to cost » héritée de l’industrie automobile ACTIA a noué des partenariats avec les principaux acteurs du spatial européens. Fort de son succès avec One Web, ACTIA saisit aujourd’hui l’opportunité d’un développement sur le marché du spatial avec un potentiel de croissance important pour les années à venir.

Le spatial : un nouveau développement pour le groupe

L’espace est toujours considéré comme un marché de souveraineté et une priorité pour beaucoup de pays, le marché offrant de belles perspectives de croissance. Localement la filière New Space se développe dans l’écosystème de la région Occitanie, porté notamment par les grands donneurs d’ordres du spatial et par le pôle de compétitivité Aerospace Valley. La filière utilise le numérique, le Big Data, mais aussi les technologies issues de l’aéronautique pour ouvrir un accès « Cost-efficient » l’industrie spatiale.

Le projet « ACTIA In Space » labellisé par Aerospace Valley

ACTIA a reçu récemment la labellisation de son projet « ACTIA in Space – Équipement électronique générique pour applications spatiales embarquées en orbite basse » par Aerospace Valley dans le respect de la charte de labellisation établie nationalement par l’AFPC. Cet appel à projets a pour vocation de soutenir les projets des sous-traitants de filière automobile qui souhaitent se positionner sur d’autres secteurs hors automobile et notamment pour des applications spatiales. Le projet « ACTIA In Space » a un caractère stratégique pour la filière du New Space en Occitanie, car il va permettre de renforcer les compétences dans ce domaine au sein de l’écosystème local. Il générera de l’activité sur le territoire : ACTIA Toulouse pour la R&D, ACTIA usine de Colomiers (31) pour la production ; ainsi que de l’activité en sous-traitance.

La micromobilité : nouvel axe de développement pour ACTIA

Un marché en pleine croissance

Le déplacement urbain devient de plus en plus complexe. En réponse aux bouchons, aux emplacements de parking limités ou encore au prix croissant du carburant, les solutions alternatives à la voiture connaissent une croissance exponentielle.  Le vélo à assistance électrique en particulier connait une forte croissance avec une hausse de 50 % des ventes chaque année en Europe.

  • La technologie représente une composante importante de la micromobilité. Les innovations nécessaires vont dans le sens de l’amélioration de la sécurité, de la simplification des usages et de la connectivité. ACTIA a donc toutes les expertises nécessaires pour relever ce nouveau défi : accompagner l’évolution des nouveaux usages vers une mobilité multimodale.
  • ACTIA, en tant qu’équipementier électronique, a donc toutes les clés en main pour adresser ce marché de façon très concurrentielle en s’appuyant notamment sur :
  • – son expérience de concepteur système, notamment en connectivité ;
  • – ses infrastructures industrielles locales aux standards de qualité Automotive ;
  • – son savoir-faire en personnalisation selon les besoins client ;
  • – son agilité et sa capacité d’innovation.

De la voiture connectée au vélo connecté

ebike

Le VAE est le plus technologique des VLEU. Il est en fait une bicyclette équipée d’une batterie rechargeable, de contrôleurs et d’un moteur électrique. Le VAE est l’objet de nombreuses innovations technologiques. On retrouve globalement les mêmes axes de R&D que pour l’automobile.

Ainsi, tous les savoir-faire d’ACTIA, éprouvés sur ses marchés historiques, sont adaptés à celui de la micromobilité électrique : l’électronique de puissance, le diagnostic et les systèmes de gestion électronique.

Et bien sûr, la connectivité offre de nouveaux services aux utilisateurs ou gestionnaires. Comme la voiture, le vélo de demain sera connecté et équipé de capteurs multiples. Sa connectivité sera par exemple au service de la sûreté pour réduire les risques de vol ou au service de la sécurité du cycliste pour éviter les accidents. Cette connectivité permettra aussi d’assurer la maintenance ou la réparation du VAE.

Les futurs clients d’ACTIA

Pour répondre à la demande, le marché s’organise et l’offre s’amplifie. En pleine mutation, il voit arriver de nouveaux acteurs, de nouveaux modèles économiques.
Les distributeurs traditionnels que sont les magasins spécialisés et les enseignes multisports observent l’arrivée de nouveaux distributeurs sur le marché. Il s’agit de fabricants qui adoptent la vente directe ou « pures players ». Ces derniers longtemps cantonnés à la vente de pièces détachées et accessoires entendent également profiter du potentiel offert par l’essor du marché. La progression du VAE a aussi encouragé la création de nouvelles enseignes et des acteurs de la grande distribution investissent également le créneau du vélo électrique : Auchan, Amazon, etc.

Avec une offre système éprouvée, ACTIA saura occuper une place significative sur ces nouvelles cibles.

À lire aussi

Vitrine Industrie du Futur
04.07.2022

L’usine ACTIA à Colomiers en Occitanie labellisée « Vitrine Industrie du Futur »

Supply chain ACTIA
14.06.2022

L’agilité industrielle d’ACTIA : produire au plus près du client

Mot Challenge
10.05.2022

MOT Challenge : ACTIA se classe 3e dans la catégorie « détecteurs privés ». 

logo actia blanc
logo actia blanc